Vivre sa vie

 

Agir ou réagir : Le changement, c'est maintenant !

"Il faut agir en homme de pensée et penser en homme d'action."

Henri Bergson

     Beaucoup d ' entre nous passent leur vie à réagir au lieu d ' agir.

     Au lieu de décider, d' essayer de maitriser notre environnement , nous réagissons aux situations au fur et à mesure qu' elles se présentent . Souvent, face à un problème ou un évènement déplaisant, nous tenterons de l' esquiver.

     La plupart du temps, les réactions sont d'ordre émotif, car prises dans l'urgence de l'instant,  face à une situation déplaisante ou sous la pression du groupe dont nous faisons partie , voire tout simplement par peur de l'opinion des autres ou même par habitude .

     En nous contentant de réagir aux évènements, nous laissons notre vie au hasard ou au bon vouloir du destin. Telle une bouteille jetée à la mer qui sera ballotée au gré des vagues.

     A l' inverse, l' action correspond à une décision forte et rationnelle. C' est nous qui prenons en charge notre destin.

     C' est par l' action , que nous construisons notre personnalité.

     Agir, c' est prendre des risques, décider, gérer l' incertitude, s' engager totalement, aller à la rencontre de notre destin, au lieu de l' attendre benoîtement. C' est s' accomplir dans la vie.

     Car la vie, ce n' est pas la sécurité, la paix intérieure ou extérieure, la jouissance, la tranquillité, mais l' incertitude, les dangers, le risque, les conflits .

     Savoir gérer l' adversité , c' est un des chemins qui mènent au bonheur . Pas l' inverse.

Réagir ...

     Il pleut . Le barbecue prévu en forêt ne peut avoir lieu...

     On décide d'aller tous au cinéma , même si aucun film digne d'intérêt n' est programmé pour sortir cette semaine !

     Non seulement, nous acceptons d' avoir notre journée gâchée par la pluie, mais nous persistons dans notre renoncement en faisant 30 km pour aller voir un navet !

     Mais on peut aussi en décider autrement :

     On décide de trouver un refuge pour y faire le barbecue avec du chocolat chaud, on en profite pour étrenner les vêtements de pluie neufs, on organise des jeux sous la pluie, T- shirt mouillé, tartes à la boue, course dans les flaques d' eau avec les enfants....etc

" Vivre , ce n' est pas attendre que l' orage passe. C' est apprendre à danser sous la pluie. "

Sénèque

     Je fus invité à une réception au consulat général de France à Miami . Pour une fois, l' administration avait mis les petits plats dans les grands et je me régalais de fromages importés de France, de quiches lorraines , de toasts au foie gras ...bref de tout ce qui fait honneur à notre gastronomie française .

     Le groupe d 'amis que j' y avais retrouvé décida de poursuivre la soirée dans une pizzeria voisine .

Je déclarais que je n' avais plus faim et que je n' allais certainement pas gâcher l' excellent buffet qui nous avait été offert en le terminant par une infâme pizza américaine et un tiramisu décongelé...

     Mais , sous la pression du groupe, tout le monde s' en fût s' attabler dans la pizzeria.

     Je rentrai seul chez moi pour y finir la soirée en compagnie de Georges Palante et de son livre "La sensibilité individualiste"....

     Réagir, au lieu d 'agir, est une caractéristique du monde moderne.

     Par manque de temps, sous la pression des autres ou des circonstances, nous prenons des décisions que nous n' aurions jamais prises dans un contexte normal.

Comme de faire 30 kms pour aller regarder un navet au cinéma, ou manger un tiramisu industriel dans une horrible pizzeria américaine .      On peut rêver à mieux .

     Lorsque nous décidons d' aller faire nos courses au supermarché pour la semaine à venir, nous agissons : Nous organisons notre vie afin de dégager du temps libre pour d' autres occupations.

     Mais lorsque nous achetons un lot de 3 pots de Nutella parce qu' ils sont en promotion, nous réagissons : Nous cédons à une sollicitation extérieure à nos plans.

     Se contenter de réagir, c' est se résigner à confier notre vie aux autres ou aux évènements .

Comme un bouchon jeté dans un torrent , balloté de droite et de gauche au risque de s' échouer sur le rivage .

Ce bouchon n' atteindra jamais la mer !

     Et le risque est grand que , vivre sa vie en mode "réagir" ne finisse par devenir une habitude , un confort dans lequel on se complaît et qui ne nous mènera à rien .

REAGIR : On fait quoi aujourd' hui ?

AGIR : Miam, miam. La belle petite souris

     Aux USA, il y a une "activité" très répandue qui s' appelle : Le shopping !

On n' a besoin de rien, ni rien à acheter, mais on va passer la journée dans un centre commercial à se soumettre à toutes les sortes de sollicitations commerciales et, finalement, à sortir les bras chargés d' achats dont on n' a pas besoin !

     Ce cas de figure est extrême : Normalement, on se contente de réagir aux évènements lorsqu' ils se présentent. Mais là, en l' absence d' évènements contraignants, on se met à leur recherche !

     Un peu comme si, ayant acheté une trousse à pharmacie, on se coupe un doigt pour pouvoir l' utiliser....

     Se contenter de réagir, c' est aussi la source de beaucoup de nos frustrations.

     En n' agissant pas, nous devenons insatisfaits de nous mêmes.

Agir !

L' action est le révélateur ultime de la vie.

 

     Elle est toujours imparfaite et aboutit parfois à l'échec.

     Mais croyez vous que la vie puisse être parfaite ? La vie n'est qu'une toute petite portion de temps qui nous a été offerte, on ne sait pas pourquoi  et par on ne sait pas bien par qui.

     Ce qui importe , c'est ce que l'on va en faire, par delà le bien, le mal et toute autre considération.

A l'heure ou il faudra rendre des comptes, il ne s'agira pas de dire: " Finalement, je pense que j'aurais dû.....j' aurais pû....c' est dommage..."

     A l' origine, il n' y a pas le verbe, mais l' action !

     L' action, c' est la distance entre nos rêves et la réalité.

Rien ne se construit avec des paroles. Et les paroles s' envolent au premier souffle de vent.

Rien ne sert de penser, il faut agir à point !

Seuls les actes nous engagent.

Lorsque vous voulez vous faire une opinion sur une personne, regardez ce qu' il fait. Ne prêtez aucune attention à ce qu' il dit !

A l' origine de toute action, il y a la pensée.

J' y vais ou j' y vais pas ?

     Dans un premier temps, il s' agit de bien définir le problème, le projet , l' objectif . Sans cette étape, on risque de faire un pas en avant et trois pas en arrière !

     Je reviens de chez un ami qui a un magnifique jardin potager qui lui procure des fruits et légumes frais de saison.

     Est ce que je décide coûte que coûte de lancer mon propre potager ...?

     Quel est le véritable problème ? Est ce de décider de me lancer dans la permaculture ? Ai-je les connaissances pour ensemencer à la bonne période, bouturer, préparer compost et terreau , organiser les plantations...Ai- je le temps pour m' y consacrer ?

     Non ! Le véritable problème est que je souhaite disposer de fruits et légumes de saison en les choisissant et les cueillant moi-même . Ce n' est pas d' entretenir un potager ! J' ai juste confondu le but et les moyens .

     Qu' à cela ne tienne . Je vais sillonner la région dans un rayon de 20km, rencontrer des maraichers et agriculteurs chez lesquels j' irai m'approvisionner le week-end . Au lieu de me lancer dans la permaculture où je , ni ne dispose du temps nécessaire, ni des compétences, ni même de l' envie.

     J' ai remplacé une action vouée à l' échec et au renoncement ( me lancer dans la permaculture ) par une action réussie ( avoir de bons légumes frais ).

     L'action nécessite aussi un engagement presque immédiat. Si vous passez votre temps à évaluer vos chances de réussite...Les conditions auront changé et vous aurez toutes les chances d'échouer .

     Le navigateur, en pleine mer, doit orienter sa course en fonction de la météo de l' instant. S' il met , ne serait ce que 1/2 journée à réfléchir...la météo n' est plus la même !

     L' adepte de l' escalade, en équilibre instable, n' a pas 1/2H pour choisir la meilleure prise !

     Mais , pour prendre ce genre de décision rapide, il faut avoir acquis une bonne expérience de la vie, un vécu et avoir préparé soigneusement son projet .

     L' action, c' est aussi l' aboutissement de beaucoup de pratique, d' échecs mais jamais de renoncement.

     Alors que "réagir", cela se termine la plupart du temps par l' abandon et le renoncement.

Je préfère le rose...mais, va pour le bleu !

Agir, c' est se donner un objectif.

Quel que soit cet objectif, cultiver du basilic ou descendre une rivière en kayak, il est important de bien l' identifier et de ne pas se lancer à l' aveuglette.

Il faut donc savoir exactement quel est votre objectif et préparer les moyens pour l' atteindre.

Et cette préparation ne fera que renforcer tout naturellement votre détermination !

Lorsque vous avez préparé minutieusement un panier picnic, il est hors de question de renoncer à aller au bord de la rivière comme prévu, et de passer votre après midi devant la télévision.

L' action est imparfaite.

     Lorsque vous décidez d'agir, rien ne va jamais se passer comme prévu !

     Et la caractéristique des hommes d'action, c'est leur capacité à faire face à l'imprévu.

     C'est aussi leur capacité à accepter l'échec et à l' utiliser pour rebondir.

     Les gens qui n'agissent pas, passent leur temps à faire des plans, essaient de tout prévoir et laissent tout tomber à la première difficulté.

     Dans la réalité, l'action, la vraie, c'est une suite d'obstacles où tout va mal lorsque vous pensez avoir la bonne solution.

     Pourquoi est-ce qu'on a envie de pisser toutes les fois qu'on vient de trouver la bonne position pour dormir ?”

Boris Vian

     Nous allons faire un picnic en forêt, en famille ou avec des amis.

     Contrairement aux prévisions de la météo, le temps est pluvieux, Jean arrive en retard au rendez vous, un autre ami se décommande pour aller voir un match de football.

     Arrivés sur place, votre adorable épouse a oublié le sel, le poivre et les cotes de boeuf prévues pour le barbecue, les enfants ont oublié leurs jouets et le site est en travaux avec interdiction d' accéder à la rivière....Belle maman est encore plus grognon que d' habitude....Beau papa s' est foulé le pied en descendant de voiture....

     Pour la plupart des gens, la journée est foutue !

     Rien ne se passe comme prévu et tout va mal !!

     Pour d' autres, une minorité, tous ces imprévus ne sont pas des obstacles, mais des défis à relever !

     On va aller acheter 2 ou 3 poulets au fermier du coin, les enfants apprennent à grimper dans les arbres et à allumer un feu, plutot qu' à jouer au ballon, on va ramasser des champignons au lieu de se tremper les pieds dans la rivière, Belle maman va s' occuper du pied de Beau papa, au lieu de passer son temps à grincher et trouver à redire à tout ce qui cloche....

     Une journée formidable !!!

     La caractéristique de l' action, c' est de transformer tout ce qui est moche en quelque chose de beau !

     Gravir une montagne, c' est pénible et fatiguant. C' est moche !

     Arriver au sommet , c' est déjà entrer au paradis !!

     L' action a aussi un puissant effet d' entrainement : Lorsqu' on a mené à bien, une action...on n' a qu' une envie, c' est de recommencer ou d' en tenter une autre !

     L' action est aussi une puissante source d' inspiration : C' est en agissant que nous viennent des idées nouvelles ! Pas en restant dans son coin à ressasser les mêmes idées.

Demain, j' invente l' ascenseur !!

L' action nécessite une prise de décision personnelle.

   

     Sans action, vous ne faites que subir votre vie.

     Mais lorsque vous décidez de passer à l' action , vous êtes seul .

C' est votre vie et personne ne peut décider à votre place . C' est vous qui êtes à la barre du bateau .

     Ce n' est jamais bien compliqué: C' est "tribord toute", "babord toute" ou "cap droit devant" .

     Après avoir défini votre objectif , les moyens dont vous disposez et leur mise en place, et mis de coté votre Ego qui vous sussure : " Mais tu es fou . Profites donc de ce que tu as et ne prends pas de risque ", il faut faire le premier pas et larguer les amarres .

Banzaï !

      Les actions de groupe , si elles peuvent être très efficaces comme les lionnes qui agissent ensemble pour chasser, ou les fourmis dans leur organisation au sein de la fourmilière, ne sont souvent que des comportements au sein d' un troupeau, où l' on n' a aucune maîtrise .

     On suit le mouvement, sans pouvoir s' en écarter. On est dans une situation de totale obéissance et dépendance.

    Essayez donc de faire preuve d' individualisme dans une manifestation de la CGT ou au milieu des supporters d' une équipe de foot....

     Dans la vie, le matin, quand on se réveille, nous avons deux choix possibles: Soit on se rendort pour continuer notre rêve, soit on se lève pour le réaliser !

     Et il ne convient pas de prendre son temps, car l' horloge du temps ne s' arrête jamais. Le temps perdu n' est pas récupérable.

     On ne peut pas rattraper le temps perdu. Mais on peut éviter de perdre son temps !

L' action exige la prise de risques.

     Agir, c' est prendre des risques !

     Mais ne pas agir est tout aussi bien un risque : Celui de passer à coté du bonheur !

     Le bonheur n' est pas supposé venir vers vous. C' est à vous d' aller le chercher !

     Et en agissant, vous finirez peut être par le croiser.

     Ne pas agir, c 'est aussi une décision: Celle de ne pas agir !

     Ne pas décider, c' est décider...de ne pas décider !!

     C 'est la décision la plus facile à prendre, et c' est pour cela que tellement de gens en ont fait une habitude bien confortable.

     Ayez confiance en vous-mêmes , ayez une bonne estime de vous-mêmes ( pas trop quand même , vous n' êtes ni Einstein, ni Napoléon, et moi non plus ) .

     Le pire qui puisse vous arriver, c' est l' échec . Ce qui n' a rien de dramatique : Vous aurez juste appris comment il ne faut pas faire , et la fois suivante, vous franchirez l' obstacle haut la main !

     Et l' échec a ceci de bon, c' est que lorsque l' on s' en aperçoit, il fait déjà partie du passé !

     Souvent d' ailleurs, ce que vous pensiez irréalisable....devient facile dès lors que l' on a commencé à s' y atteler.

     Les seules choses que vous êtes sûrs de ne jamais réussir, ce sont celles que vous n' aurez jamais tentées !!!

"Ils ne savaient pas que c' était impossible, alors ils l' ont fait ! "

Mark Twain

     Prendre des risques, c' est accepter de partir à l' aventure sans savoir de quoi demain sera fait. Somme toute, l' inverse de la routine.

     Mais si l' aventure peut quelquefois se révéler dangereuse, la routine, elle, est mortelle !

     Et essayez de vous souvenir, les fois où vous avez été au plus bas en croyant qu' il n' y avait plus d' espoir...

     Il y a toujours un miracle qui s' est produit !!

C' est souvent dans les moments de plus profonde détresse, et lorsque l' on s' y attend le moins....que se tend une main secourable et que quelqu' un va vous aider !!

accroches toi bien à ma main !

L' action exige de gérer l' incertitude.

     L' action, c' est aussi savoir gérer l' incertitude.

     La vie, c' est le futur et personne ne peut prédire le futur, même dans le marc de café. Le futur, c' est l' incertitude la plus totale.

     La seule certitude que nous pouvons avoir pour le futur, c' est que nous mourrons un jour !

     Alors dépêchons nous de profiter de la vie.

     Seul le passé est constitué de certitudes. Mais nous ne vivons pas à reculons.

     Le besoin de certitudes est un frein terrible à l' action.

     Comme un joueur qui ne veut jouer à la roulette que s' il est sûr de gagner !

    

     Agir, c' est mettre son empreinte sur l' incertitude.

     C' est modifier le cours naturel des choses.

     C' est refuser un chemin tracé d' avance.

     C' est prendre les risques que beaucoup refusent, mais qu' il convient de prendre sous peine de tourner le dos à la réalité de la vie.

     Et rassurez vous, l' incertitude n' est pas uniquement source de mauvaises surprises.

     Combien d' évènements plaisants, combien de rencontres mémorables, combien de bonnes surprises, sont ils arrivés ....Alors que nous ne nous y attendions pas !

     En agissant, on accepte d' être seul responsable et de ne pas compter exclusivement sur les soutiens. Mais les soutiens, même s' il ne sont pas là au départ, souvent, on les trouve sur le chemin.

L' action exige un engagement total

j' voulais pas y aller !

Enfin, l' action nécessite un engagement total .

     Une fois que vous avez défini votre objectif et mis en place les moyens pour l' atteindre, pris votre décision et fait le premier pas, il ne faut plus regarder en arrière . Faire demi tour est exclu . Quoiqu ' il arrive, c' est devant que tout va se passer .

     La vie, ce n'est pas conduire une voiture : Il n'y a pas de marche arrière possible. On ne refait pas le passé.

     L' action ne nécessite pas d' avoir une intelligence supérieure, ni une grande culture, ni d' être riche. Elle est à la portée de tout individu qui a pris la résolution de mener sa vie et d' en prendre le contrôle.

     Bien évidemment , vous allez rencontrer des obstacles , certains prévus et d' autres non .Surtout non, d"ailleurs .

     Mais aucun obstacle n 'est insurmontable tant que l'on n ' a pas essayé . Et l 'expérience vous montrera que des obstacles qui paraissent infranchissables ...se résolvent souvent d' eux-mêmes dès lors que l' on s' y attaque avec résolution et sans se poser trop de questions.

     Et le plaisir de les avoir surmontés sera d' autant plus grand qu' ils auront été plus nombreux et difficiles !

Bien sûr, tout engagement exclue l' idée de renoncement : Lorsque l' on abandonne une fois...on abandonne toute sa vie !

     Beaucoup de gens confondent AGIR avec S' AGITER !!

     Agir, ce n' est pas se lancer dans toutes sortes de projets qui n' aboutiront jamais ou qui n' offrent aucun intérêt.

     C' est savoir faire face aux problèmes.

     Quoique l' on fasse dans la vie, nous aurons à affronter des problèmes, résoudre des conflits.

     Et savoir affronter un problème, c' est déjà savoir le minimiser à sa plus simple expression.

     Il ne s' agit pas de faire comme l' autruche qui met sa tête dans le sable pour ne pas voir le danger. Il s' agit , avant tout, de rendre le problème solvable !

     Beaucoup d' entre nous, face à un problème, réagissent émotionnellement en le grossissant, en le compliquant et en lui donnant une dimension qu' il n' a pas !

Exemple : J' ai échoué à me faire embaucher à un poste de responsabilité et très convoité dans une multinationale fameuse.

Pour certains, c' est le rêve de leur vie qui s' effondre, plus rien n' a de sens ni d' intérêt, les projets de carrière sont réduits à néant, on a le sentiment d' être un incapable accompagné d' une mauvaise estime de soi qui mène à la dépression, on a peur d' être la risée de sa famille , de ses amis, bref, on déprime !

     Pour l' homme d' action, au contraire, cet échec est un challenge ! Cet échec n' est qu' un obstacle ordinaire qui va lui donner une expérience supplémentaire et lui permettre d' aller plus loin !

Il commence par analyser les raisons pour les corriger à l' avenir. Il garde un bon contact avec les responsables du recrutement et en discutant sympathiquement avec eux, il arrive à discerner leurs critères de sélection prioritaires.

Il les étonne avec sa facilité à communiquer avec sympathie et bienveillance...et sachant que toutes les sociétés ont des problèmes majeurs de recrutement, que le candidat sélectionné à sa place, ne fera pas l' affaire dans plus de 50% des cas...la porte reste ouverte pour un nouvel entretien !!

     A une situation déprimante pour certains, l' homme d' action transforme l' adversité à son avantage !!

    

L' action exige l' amour

     Ceci va peut être vous étonner, mais , en dernier ressort, l' amour est un facteur déterminant dans la réussite d' une action !!

     Rassurez vous, ceci n' est pas la doctrine d' une quelconque secte " Peace and Love "...

     Mais les constatations les plus récentes des neuro sciences :

Nous n' utilisons notre cerveau même pas au dixième de ses capacités . A cela, s' ajoute le fait que , lorsque nous l' utilisons, c' est souvent sans optimiser ses capacités. Un peu comme si l' on conduisait une voiture sans jamais passer en seconde ou en troisième...

Et , en observant l' activité de notre cerveau, les neuro sciences constatent que celui ci fonctionne de manière optimale lorsque nous aimons ce que nous faisons .

Et tout aussi bien, lorsque nous aimons ceux pour qui, nous le faisons !!

Quelqu' un qui n'aime pas les mathématiques, va passer la journée à calculer une simple règle de trois !

( Ce qui est très utile dans la vie quotidienne, comme pour faire ses achats avec l' embrouille des poids/kg rarement mentionnés )

La même personne,  dès lors qu' elle aura pris goût aux mathématiques, va trouver plaisir à résoudre instantanément des équations du 3ème degré !!

( Ce qui est parfaitement inutile dans la vie quotidienne, par contre ! )

     L' impuissance, être mauvais en mathématiques, en dessin, en cuisine, en orientation, en gestion, en informatique, n' est pas innée, mais apprise !!

     Le monde actuel voudrait nous persuader que nous sommes impuissants, gouvernés par des forces obscures contre lesquelles nous ne pouvons rien.

     Et nous nous soumettons, nous nous résignons, en n' utilisant même pas 10% de notre cerveau ou de nos capacités !!

     Agissez comme si vous étiez belle...et vous deviendrez belle !

     Agissez comme si vous étiez intelligent...et vous deviendrez intelligent !

     Agissez comme si vous étiez fort...et vous deviendrez fort !

     Et il en est de même pour tout ce que nous considérons être nos défauts. La fainéantise, la cupidité, la lâcheté...

     J' ai vu des fainéants notoires, déployer une énergie insoupçonnée, dans des projets qui leur tenaient à coeur ! j' ai vu des peureux de notoriété publique, se comporter avec un courage exceptionnel dans des circonstances où les plus braves ne se risquaient pas !

     En aimant ce que nous faisons, notre cerveau va fonctionner à 100% de ses capacités !

Et la réussite sera très probablement au bout.

" Si vous n' aimez pas ce que vous faites, vous abandonnez. "

Steve Jobs

    Se donner beaucoup de mal pour quelque chose que l' on n' aime pas, cela s' appelle du Stress .

Se donner beaucoup de mal pour quelque chose que l' on aime, cela s' appelle de la Passion !!

Agir ou réagir ?

    

     Si , dans notre vie, nous avions reçu toutes les réponses à toutes les questions que nous nous sommes posées....cela ne nous aurait fait guère avancé !

     Trop de gens se posent des questions, sur la vie, sur ce qu' ils devraient faire. Et se cantonnent dans l' immobilisme. C' est rester assis sur le bas coté de la route de la vie.

     Avancer, c' est mettre un pied devant l' autre ! Pas de rester assis ....et se demander quel pied, le gauche ou le droit ?

     En agissant, au contraire, nous prenons de l' assurance, nous avons une bonne estime de nous mêmes, nous nous améliorons.

    Une personne qui n' agit pas, qui se réfugie dans l' immobilisme...sera toujours la même 10 ans plus tard !

    Une personne qui agit, se transforme chaque année, chaque instant et devient meilleure !

     Avec un objectif bien défini, nous sommes capables de mobiliser en nous des ressources dont nous n'avions jamais soupçonné l'existence.

     Lorsqu' une personne vous dit que c' est trop dur ou carrément impossible, rappelez vous qu' elle parle de ses limites à elle. Pas des vôtres !

   Visez la lune ! Si vous la ratez, vous ne risquez que d' atterrir dans les étoiles !
 

     Et faites confiance à votre bonne étoile . Dans les milliards de milliards d'étoiles qui scintillent dans l' univers, il y en a une qui brille forcément pour vous !!

Vous avez aimé ce thème ?

Vous y avez trouvé matière à réfléchir ?

Voici des thèmes complémentaires à visiter :

La solitude, c' est l' occasion de se retrouver au plus profond de nous mêmes, en dehors de tout ce qui est superflu.

Les objectifs, c' est ce qui fait que nous vivons notre vie au lieu de la subir .

l' échec

L' échec est juste le passage obligé vers la réussite. A moins de croire au Père Noël.

La maîtrise de soi est le passage obligé pour espérer maîtriser notre environnement, le monde et les hommes.

l' échec

Bibliographie

Walden ou la vie dans les bois     - David Thoreau

Der Waldgänger  ( Traité du rebelle )    - Ernst Jünger

beach-295251_1280.png

Sélection des meilleures bonnes blagues à partager avec vos amis !

Une sélection de videos gags hilarantes, en caméra cachée.

orang outan.jpg

Des citations cultes.

La palme à J. Chirac, Coluche et St Augustin....

L' art de vous faire prendre des vessies pour des lanternes !

Old-or-young-lady-WEB.jpg

Ce que vous croyez voir...n' est pas la réalité.

et bientôt un forum et un chat en ligne !

Un site web complet avec des recettes de cuisine faciles, à faire en 15' et délicieuses !

Sélection de livres d' exception sur des thèmes choisis

Du blues, du folk, de l' opéra....

De la vraie musique, quoi ...

Des expériences vécues de voyages dans le monde entier.