Vivre avec les Autres

 
 

Comment gérer les conflits et faire face aux gens difficiles

C'est en voyant un moustique se poser sur ses testicules que l'on s'aperçoit qu'on ne peut pas régler tous les problèmes par la violence.

Proverbe chinois

     N'avez vous jamais eu affaire à des patrons exécrables ? des fonctionnaires grincheux ? des voisins qui se plaignent tout le temps ? des vendeurs arrogants , prétentieux et incompétents ? des collègues de travail sournois et faux culs ? des jaloux, des cyniques , des maris cocus qui en veulent à la planète entière ?

     A moins d'habiter sur une ile déserte, vous ne pouvez qu'acquiescer.

     Malheureusement, la société des hommes est très loin d' atteindre le niveau de perfection d' une ruche ou d' une fourmilière.

     Avez vous déjà vu des fourmis se battre entre elles ?

     Qu' est ce qui pousse donc les humains à entrenir en permanence des disputes et des conflits avec les autres ?

     Y a-t-il un moyen de gérer les conflits et de faire face aux gens difficiles ?

     Ou doit on se préparer à entrer en conflit à chaque fois, jusqu' à en faire notre quotidien ?

     Dans un conflit, est il vraiment nécessaire, voire même de quelque utilité, d' avoir raison ?

     Nou allons examiner ce qui est à l' origine des conflits, puis comment y faire face, et enfin, se demander si le conflit, comme l' échec, n' est pas le chemin qui mène à l' amélioration de nous mêmes et de nos relations avec les autres .
 

Les sources de conflits

     Les sources de conflits chez les hommes sont probablement à l' image de l' univers : Infinies !!

     Et cela, quelque soit la race, le sexe, l' âge ou même le niveau d' intelligence !

     ( La société humaine peut parfois être très égalitaire ...)

     Il convient donc de faire un rapide état des lieux , avant de voir quelles sont les possibilités d' y faire face et de les résoudre.
 

Une mauvaise communication

La communication, ce ne sont ni les smart phones, ni l' internet !

Il est difficile de communiquer en France. Et pourtant, tous les français parlent la même langue.

Lorsque l' on a affaire à un étranger, paradoxalement, la communication est plus facile !

Avec des gestes, des grimaces, des grognements...Le contact s' établit plus facilement, car il y a la volonté d' essayer de comprendre l' autre.

Des intérêts contraires

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Des problèmes psychologiques

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Comment résoudre les conflits

Refuser le rapport de force

Titre 2

Je vais te massacrer !

     On ne répond pas à la contradiction par l'agressivité.

     Même et surtout si vous êtes persuadé de votre bon droit.

     Opposer de l' agressivité à de l' agressivité, c' est entrer dans le jeu de l' adversaire !

     Dans un conflit, votre adversaire ne raisonne pas avec son cerveau, mais avec son affectif et ses sentiments.

     Parler à sa raison ne sert donc à rien. Il sera sourd à tout ce que vous pourrez dire.

     Dans un conflit, il importe de déterminer quelle est le véritable ressentiment de votre adversaire.

A l' origine de son ressentiment, il y a très probablement une frustration. Quelle est elle ?

     C' est sur cette frustration qu' il convient de se pencher, et pas sur les arguments qu' il avance et qui ne sont que des prétextes ou des justifications !

     Prenons un exemple: Votre voisin vous reproche d' avoir des haies trop fournies qui, dit il, envahissent sa propriété...

     Est ce la vraie raison ? Certainement pas. Ce ne sont pas vos haies qui l' empêchent de dormir ! Et il ne sort que rarement dans son jardin !

     La vraie raison est ailleurs: Ce reproche n' est qu' un prétexte pour vous exprimer un ressentiment .

     Peut être qu' il est jaloux...que vos haies poussent mieux et soient plus fournies que les siennes, que vous ayiez acheté une voiture plus puissante que la sienne qui était son moyen de s' affirmer dans le village....Que sais je encore...

     En l' occurence, vous allez l' écouter et essayer de trouver quel est son ressentiment.

     Si c' est parce que vous venez d' acheter une voiture plus puissante que la sienne et qu' il ne peut plus faire le fanfaron dans le village comme avant...N' hésitez pas à vous plaindre de votre voiture et à lui demander conseil.

     Laissez lui la 1ère place sur le podium de la plus grosse voiture et du meilleur connaisseur en automobiles !

Si, si ! Il y a une branche qui dépasse !

     Dans ce conflit, il y a une volonté d' établir un rapport de force sur un sujet, somme toute de peu d' importance.

     Laissez l' autre gagner !

     Autant certains sujets nécessitent une opposition ferme, autant une haie qui dépasse ne justifie en aucune manière que l' on se mobilise avec toute son énergie.

     Cela ne vous coûte rien et vous épargnera beaucoup de temps perdu pour rien.

     Votre voisin sait pertinemment que le sujet est de peu d' importance et il ne va pas s' auréoler d' une victoire aussi minime !

     Dans ce cas, votre objectif ne doit pas être de gagner contre votre voisin, ni même de trouver matière à composer, mais de trouver le moyen d' en faire un ami.

     Et si vous réussissez, il gagne...du vent et  la satisfaction de son ego.

     Mais c' est vous le plus fort : Vous lui avez imposé, sans qu' il s' en rende compte, d' avoir des relations agréables avec vous !

Evaluer la situation

Une stratégie à éviter : L' évitement.

C' est certainement la pire, après celle de l' affrontement.

Face à un conflit, il ne sert à rien d' essayer de l' oublier ou de l' éviter.

Il faut faire face, avant que les choses ne s' enveniment et qu' un banal désaccord ne se transforme en guerre de tranchées !

Malin comme un singe, c' est vite dit !

     Dans tout conflit, il faut interpréter quel est le véritable ressentiment .

     L 'autre est sous l' emprise de ses émotions et ce qu 'il avance n ' est probablement pas la véritable raison de son ressentiment. Par ailleurs, il ne peut non plus se déjuger sous peine de perdre la face .

Et perdre la face, c' est ce que les humains détestent le plus : Plutôt mourir que de perdre la face et de passer pour un blaireau !

     Evaluer la situation, c 'est deviner derrière les apparences, quel est le véritable problème . Vous ne pourrez pas proposer une transaction satisfaisante si vous n' avez pas su déterminer la véritable raison du conflit !

     Il va donc falloir faire preuve d ' empathie . Et, au besoin , poser quelques questions . Pas comme un interrogatoire de police, mais comme quelqu' un qui essaie de comprendre pour se rallier et qui apprécierait que l 'autre l 'aide à y voir plus clair.

     Avec l'habitude, vous serez vite capable d'interpréter ce que l'autre veut vous dire sans le dire.

     Lorsque votre femme vous reproche d'avoir mis la salle de bains sens dessus dessous, ce qu'elle veut vous dire en réalité, la plupart du temps, c'est que vous ne faites pas suffisamment attention à elle !

     C'est la même chose avec votre collègue de bureau qui va vous reprocher de ne pas avoir rangé un dossier correctement.

     Ce qu'il vous dit, c'est qu'il voudrait que vous lui donniez un peu plus de considération !

     Alors, un calin tous les jours à votre femme, un compliment à votre collègue de bureau...Est ce que cela va vous ruiner ?

     Donnez...et vous recevrez ! En l'occurence, l'amour de votre femme et l'estime de votre collègue de bureau !

Rester à l' écoute

Je te dis que c' est à droite !

et moi, je te dis que c' est à droite !

     Dans n ' importe quelle situation que vous pouvez avoir à affronter, que ce soit un conflit professionnel, une dispute amoureuse, un conflit familial ou , à l 'inverse, un succès dans n 'importe quel domaine, il est impératif de garder la maîtrise de soi !

     Un conflit, de nos jours, c' est presque le pain quotidien !

     Mais avant toute chose, dans un conflit, il faut établir les bases d' une communication !

     Sans communication, tout le monde parle et personne n' écoute . Chacun interprète avant même de chercher à comprendre . C 'est l' origine des malentendus qui mènent directement à l 'impasse .

Et la communication, cela  passe d' abord par l' écoute !

     Dans cette étape, il faudra faire attention à votre communication non verbale : Vos gestes, expression du visage, mouvements de mains, position du corps etc..

.Car vous allez imposer à l 'autre quelque chose qu 'il ne peut vous refuser : Vous allez l' écouter !

     Vous ne parlez plus ! Votre unique moyen de communication sera votre langage corporel qui va montrer que vous êtes attentif à ce qu 'il dit, même si ça vous contrarie. Et surtout si ça vous contrarie !

     Dans un conflit, personne n' écoute l' autre. J' ai vu des gens s' invectiver et presque se battre...alors qu' ils pensaient et affirmaient la même chose !!!

     Sur l 'illustration ci-dessus, l' homme de droite est parfaitement attentif à ce qu' exprime son interlocuteur : Corps penché en avant, détendu et calme, regard bienveillant .

Dégainer...l' humour !

     Dès l ' instant où vous avez déterminé la véritable raison du conflit, vous allez immédiatement proposer un compromis en utilisant une technique de manipulation comme celle appelée "le pied dans la porte"; c ' est à dire que vous proposez une partie de ce qui est demandé en laissant le large espoir que le reste viendra naturellement par la suite . ( Comme le client qui verse un acompte sur commande / Ceci est expliqué dans le thème :" les manipulations " )

     Il ne vous reste plus qu' à résumer le conflit avec humour, ce qui aura pour effet de le dédramatiser , de sceller le rapprochement avec votre interlocuteur et d' établir une nouvelle relation de complicité ( Le rire est communicatif ! Et les experts en communication qui ne rient jamais, je trouve cela dramatique ! )

     L' humour est une arme contre laquelle aucun adversaire ne peut lutter !!! Tout simplement parce qu' elle n' est pas dirigée contre lui !

Elle est moche, elle m' énerve, mais elle est vraiment drôle !

Quelques trucs.....

Finalement, vous êtes plutôt sympathique !

- Essayez de vous trouver un point commun avec votre interlocuteur ( Des vacances en Corrèze ou une sympathie sans borne pour François Hollande )

- Utilisez votre langage corporel : une main sur l' épaule, une tape sur le bras, un shake hand appuyé . N' hésitez pas à proposer de s 'embrasser .

- Extérioriser le conflit.

- Trouvez un projet à faire ensemble, même si ce n' est que la réparation de la machine à café .

     Et surtout, passez un peu de bon temps à rire ensemble.

     Je vais vous donnez un truc. Vous le connaissez déjà, mais vous l'avez peut être oublié.

     Lorsque vous rentrez dans un conflit, au bureau dans une réunion de travail, dans la rue avec une grosse truffe , en famille au cours d'un diner avec tante Berthe et l'oncle Gustave, avec votre conjoint adoré ( mais cordialement détesté à ce moment ), avec vos enfants... 

     Faites deux pas en arrière ou reculez votre fauteuil !

     Ce faisant, vous allez voir les choses sous un angle de vue totalement différent.

     Et vous forcez les autres à faire de même . Ils n'ont pas le choix.

     Vous savez que notre perception de ce qui nous entoure repose sur nos 5 sens, dont la vision.

     En reculant de deux pas, vous forcez votre adversaire à vous voir différemment. Vous forcez son inconscient à vous reconsidérer. Et cela vaut également pour vous.

     Lorsque, dans un musée, vous observez un tableau qui vous interpelle, au bout d'un moment, vous reculez de plusieurs pas instinctivement, afin de le reconsidérer sous un angle différent.

     ( Bon, je sais que Jean Claude Van Damme, quand il veut modifier sa perspective environnementale, il fait trois pas en avant ! Mais on sait que cela se termine toujours de la même manière : Un nez cassé et dix côtes brisées.

     Etant un homme de paix et de compromis , je vous recommande de faire deux pas en arrière. Surtout si vous êtes en conflit avec Jean Claude Van Damme ! )

- Au lieu d' essayer de sortir vainqueur d' un conflit quel qu' il soit, essayez de trouver un accord sur les points qui vous sont communs.

     Proposer un compromis ne vous fait pas perdre la face. Ce sera, au contraire, souvent perçu comme une démonstration de force.

     La devise des avocats est :

" Un mauvais compromis est préférable à un procès gagné. "

     En effet, lorsque vous sortez vainqueur d' un conflit, votre adversaire va généralement faire tout pour prendre sa revanche.

     Plus vous gagnerez de conflits et plus vous aurez par la suite à combattre sur de nombreux fronts.         

     Vous aurez juste réussi à reporter et multiplier les problèmes.

     Dans tous les conflits, vous pouvez gaspiller votre temps et votre énergie à combattre les éléments qui vous opposent.

     Vous pouvez, à l' inverse, chercher ceux qui vous rassemblent.    Et ils sont plus nombreux que ce que vous croyez.

Si vous les trouvez, vous verrez que ceux qui vous opposent disparaitront par eux mêmes.

     Personne n' aime les conflits. Et pourtant, tout comme l' échec, le conflit nous fait avancer .

Vous avez aimé ce thème ?

Vous y avez trouvé matière à réfléchir ?

Les thèmes complémentaires à visiter :

beach-295251_1280.png

Sélection des meilleures bonnes blagues à partager avec vos amis !

Une sélection de videos gags hilarantes, en caméra cachée.

orang outan.jpg

Des citations cultes.

La palme à J. Chirac, Coluche et St Augustin....

L' art de vous faire prendre des vessies pour des lanternes !

Old-or-young-lady-WEB.jpg

Ce que vous croyez voir...n' est pas la réalité.

et bientôt un forum et un chat en ligne !

Un site web complet avec des recettes de cuisine faciles, à faire en 15' et délicieuses !

Sélection de livres d' exception sur des thèmes choisis

Du blues, du folk, de l' opéra....

De la vraie musique, quoi ...

Des expériences vécues de voyages dans le monde entier.