Puisque tu pars....jpg

Bon vent et bonne traversée !

Vivre avec les Autres

 Convaincre: C' est amener l' autre à se convaincre lui-même !

"Il est sage de persuader les gens de faire des choses et de les amener à penser que l’idée venait d’eux."

Nelson Mandela

     Convaincre les autres est sans doute un des trucs les plus inutiles et impossible qui existe en ce monde .

     De toute ma vie , je n'ai jamais convaincu personne. Je n'en vois d'ailleurs pas l'utilité . J'ai manipulé des gens , afin de leur faire faire ce que je souhaitais ( notamment au niveau professionnel ). Mais entre convaincre et "faire faire", il y a un fossé , même si le résultat est le même !

     Convaincre, ce n'est pas d'essayer d'imposer vos idées à l'autre, mais c'est de lui donner envie de s'approprier vos idées.

     Si nous regardons bien autour de nous , les efforts de conviction qui sont déployés ne concernent que des sujets futiles, la plupart du temps :

     Marc va passer la journée à essayer de convaincre Robert que la Megane de Renault est bien supérieure à la 308 de Peugeot ... que le tennis est un sport plus passionnant que le golf, que le Samsung Galaxy xxx offre bien plus de possibilités que le Nokia www . Et ainsi de suite....

     Est ce que la vie de Marc va changer, s'il arrive à convaincre Robert ? Est ce que la vie de Robert va changer s'il souscrit aux affirmations de Marc ? Bien sûr que non !!

     Plus Marc va essayer de se faire convaincant, et plus Robert va se braquer. La discussion va devenir passionnée et risque même de s 'envenimer. J'ai vu des amitiés solides être détruites en partant d' un désaccord sur la meilleure marque de mousse à raser !

c' est moi qui a eu l' idée le premier !

     Souvent, les gens associent les hommes politiques à un très grand talent d' orateur, de persuasion et de conviction. Il n' en est rien ! Un homme politique fait ses discours ....devant les partisans de son parti ! Pas devant ceux du parti opposé. Il ne fait donc que prêcher des convaincus d' avance .

     Croyez vous vraiment que les rencontres entre chefs d' états débouchent sur des accords qui ne soient pas convenus d' avance ?

     Croyez vous que chacun est à l' écoute de l' autre, et que l' un ou l' autre va changer d' opinion ou de conviction ?

En apparence: Une discussion constructive.

En réalité: Un dialogue de sourds.

Vouloir convaincre est stérile.

     Il y a des pas difficiles à franchir dans la vie. Arrêter de fumer, arrêter de boire, pratiquer un sport régulièrement, réussir une formation professionnelle...

     Mais le pas qui consiste à considérer l'autre comme une grosse truffe, inculte, bornée et stupide parce qu' il ne pense pas comme nous....est un des plus facile qui soit !

     Et nous le franchissons allègrement tous les jours à la moindre occasion !

     Comme nous venons de le voir, les gens déploient souvent beaucoup d'énergie à vouloir convaincre sur des convictions ou des croyances . ( Mais s'il s'agit seulement de faire adhérer l'autre à nos opinions....nous ne sommes que victime nous mêmes de notre petit Ego chéri qui cherche à se faire plaisir et à se rassurer en essayant d'amener les autres à penser et faire comme nous.)

     Vouloir convaincre quelqu'un, c'est aller à l'assaut de ses croyances, de ses préjugés, de ses convictions, de ses habitudes de pensée: Une forteresse imprenable.

     Nous l'avons déjà vu dans le thème "les habitudes " .

     Maintenant, il est d'autres cas, où un effort de conviction est utile , sinon nécessaire. Ce sont les projets et les décisions que vous devez prendre en commun avec l'autre. Il ne s'agit, alors, pas tant de convaincre l'autre de renoncer à ses convictions, que de lui faire faire ce que vous souhaitez .

     Marc peut parfaitement rester convaincu que le tennis est le sport par excellence...et aller passer une journée fort agréable avec vous sur un parcours de golf !!

Dès lors que vous n' essaierez pas de lui faire admettre que le golf est plus agréable que le tennis .

     Vouloir convaincre, c' est mission impossible.

On peut arriver à faire agir quelqu' un à l ' inverse de ses convictions.

Mais il est impossible de lui faire changer ses convictions !

Il y a plusieurs raisons à cela :

- Le besoin de certitudes : Nous vivons une période de grande incertitude. Le futur nous est présenté comme catastrophique. Le changement climatique, le terrorisme, le manque d' emplois, l' insécurité générale, si ce ne sont la menace d' invasion des extra terrestres ou la collision des planètes.

     Face à cela, la réaction naturelle des gens est de se raccrocher à ce qu' ils pensent être des certitudes. Malheureusement , il n' y a rien de certain dans ce monde , à part la certitude que tout n' est qu' incertitude...

     N' importe quel charlatan est assuré de succès , à partir du moment où il vous entretiendra de certitudes qui vous confortent . C' est la base des techniques des escrocs.

     Plus est grande l' incertitude , et plus les gens ont besoin de se raccrocher à des certitudes, aussi futiles soient elles.

- L' obstination. C' est l' inverse de l' ouverture d' esprit, de la capacité à changer, de la capacité à s' adapter au monde réel, qui lui change en permanence !!!

     Lorsque quelqu' un a avancé une chose aussi ridicule que 2 + 2= 512,49721, personne ne pourra le faire changer d' opinion ! Se remettre en question serait trop douloureux pour lui !

     Ce n' est pas la paresse qui est la mère de tous les vices, c' est l'obstination.

- Le niveau d' éducation : L' éducation, ce n' est pas la capacité à mémoriser des connaissances ( On peut tout connaître de l' art contemporain sans être capable d' en définir les implications. C' est ce qu' on appelle etre un singe savant )

- Le besoin d' affirmation : L' homme a besoin de se définir ( l' appartenance à un groupe est la solution de facilité ) mais aussi de s' affirmer.

     Malheureusement pour lui, il lui est de plus en plus difficile de s' affirmer : Chomage, précarité d' emploi, lois liberticides, intox des médias, jalousie et hostilité masquée de son environnement...

     En conséquence, son affirmation de soi...va se résumer à des convictions choisies au hasard, mais dont il ne démordra jamais !!!

     Nous savons que nous sommes tous hostiles au changement: Faire changer quelqu'un de marque de café ou de crème à raser demande déjà un effort considérable !

     Lui faire changer ses idées ou ses convictions profondes...est insurmontable.

     La seule personne qui puisse opérer ce changement, c'est lui-même ! Il est impératif qu'il soit demandeur .

     Les chinois disent:

"On ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif "

     Vous pouvez avoir raison sur tous les points. D'une analyse, d'un projet ou autre . Si cela va à l'encontre des convictions profondes de l'autre, il n'y adhèrera jamais ! Et plus votre effort de conviction sera grand et vos arguments indubitables, plus sa résistance sera grande ! ( interprétation de la 4ème loi de Newton )

     Nous voyons donc bien que pour amener quelqu'un à faire ce que nous voulons ou adhérer à une opinion que nous exprimons, il n'y a qu'un moyen : La manipulation.

Convaincre, c' est manipuler !

     On donne souvent à la manipulation , une connotation négative.

C'est une idée fausse qui nous a été inculquée.

La première personne que nous devons apprendre à manipuler...c'est nous-mêmes ! ( Nous avons vu dans les thèmes "la maitrise du Moi" et "l'inconscient", le formidable combat que nous devons mener pour prendre le contrôle de notre vie et avoir une chance de la réussir .)

     La manipulation n 'est qu' une arme que nous devons avoir. Et comme toutes les armes, elle peut être dangereuse ou totalement  inoffensive, selon qu'elle est chargée ou pas, et selon la direction dans laquelle elle est pointée : Un fusil non chargé et dirigé en toute sécurité vers une cible de tir...est aussi inoffensif qu'une tétine pour bébé . Un crayon bien affûté appuyé sur la carotide d'une personne, est un danger mortel.

     Nombre de manipulations ont des buts pervers.

Mais, par exemple, manipuler un alcoolique pour l' amener à renoncer à l' alcool, est parfaitement louable. Et il n' y a pas d' autre moyen que la manipulation !

     N' essayez pas de le convaincre. Il sait mieux que vous  les dommages de l' alcoolisme !

     Il en est déjà intimement convaincu ! Le problème, c' est qu' il peut s' empêcher de faire l' inverse de ce qu' il pense.

     Et là, pour parvenir à un résultat positif, il n' y a que la manipulation.

Causes toujours...

Tu m' interesses !

     Vous avez peut être des enfants ( je vous le souhaite, sinon je vous recommande de vous mettre bien vite au travail avec assiduité...Il y a des choses bien plus désagréables dans la vie ).

     Votre aîné a 15 ans. Il s'intéresse plus aux jeux vidéos, aux matchs de foot, aux courses de voitures, à faire des selfies ou à twitter sur les réseaux sociaux. Vous passez vos soirées à surveiller qu'il fasse ses devoirs...

     Allez-vous essayer de le convaincre en lui disant : " Ecoutes, Kevin . Dans une dizaine d'annèes, tu vas peut être épouser la femme de ta vie ( Comme papa, bien sûr ! ) et fonder une famille . Il faudra que tu aies un bon métier pour les faire vivre , et pour ça, il faudrait que tu t'appliques plus à l'école que sur tes jeux vidéos ."

Y a t' il la moitié d' un convaincu dans la salle ?

     Ce que vous venez d'exposer est le dernier des soucis de Kevin . A 15 ans, Kevin vit dans le présent , et, pour lui, le futur...il verra bien quand cela arrivera ! Pour l'instant, il a sa bande de potes à gérer et son ordinateur qui rame !

     En fait, vous avez projeté vos propres convictions sur Kevin . Alors qu'il aurait fallu faire l'inverse !

Il aurait fallu utiliser vos qualités d' empathie ( nous en avons tous, et si vous n'en n'avez pas, je vous conseille d'aller vite lire le thème : " l' empathie " ) et partir de l'environnement, des préoccupations de Kevin et pas des vôtres .

     Vous avez voulu avoir une discussion d'adultes avec un gamin de 15 ans ( et je connais bien des adultes encore plus réfractaires que Kevin à ce genre de considérations ! )

     Ce n' est pas à Kevin d' essayer de vous comprendre !

     C' est à vous de commencer par comprendre Kevin !

     Imaginons que vous considérez que les sciences comportementales ( cognitive sciences ) et les neuro sciences font partie des métiers du futur.

     Au collège, l' enseignement de la psychologie est particulièrement ennuyeux et rébarbatif ...si ce n' est complètement obsolète et théorique.

     Notre ami Kevin, même à 15 ans , a très certainement des problèmes avec sa bande de potes: Momo qui l'agresse dès qu'il peut et Sabrina, totalement insensible à ses avances .

     Parlez en avec lui et montrez lui comment il va rendre Momo doux comme un agneau et Sabrina , folle de lui ! Et laissez traîner dans le salon quelques manuels ou traités faciles à lire, traitant de sciences comportementales...vous les retrouverez dans la chambre de Kevin !

     Je vais vous donner un autre exemple, vécu, celui là :

     Lorsque j'étais en République Dominicaine, je fus professeur de maths ( bénévole, s' entend ) au lycée de la ville où j'habitais.

     Il faut savoir que les cours au lycée et les dominicains, ça fait deux ! Et avec les cours de maths, ça fait plus que trois !!! ( L'assistance habituelle aux cours de maths était d'environ 5 à 6 élèves sur 30 )

     Cependant , en moins de 15 jours, non seulement mes cours étaient pleins, mais les éléves des autres classes se battaient pour y assister !

     Et à la fin de l'année, ma classe a gagné la médaille d'or des "Olympiades de mathématiques" de la Province de Samana !

     Vous connaissez tous les problèmes de baignoires qui se vident et des trains qui se croisent, et auxquels la réponse correcte n'est pas :

" C'est encore la faute à ces fainéants de la SNCF" ou " Le plombier est un gros nul ") .

Cela devenait :

     Betsaïda, ( la plus jolie fille de la classe ) a 2 fiançés  ( rires ). Il y a Pedro ( le plus dragueur de la classe ) avec sa moto qui roule à 60 km/H et Manuel ( le plus sérieux ) avec sa bicyclette pourrie qui roule à 16 km/H (  rires ). Manuel habite à 5 km de Betsaïda et Pedro à 19 km . Pedro part à 18H00 et Manuel à 18H03.  

     A quelle heure va arriver le premier pour embarquer Betsaïda ?

      Le premier qui a la bonne réponse gagne un rencart avec Betsaïda.

      La première qui a la bonne réponse gagne un rencart avec Manuel ou Pedro, au choix . ( fous rires et gloussements )

     Vous voyez comment on peut transformer une matière rébarbative comme les mathématiques en un grand jeu qui passionne tous le monde et où l'on s'amuse et rit plus que dans la cour de récréation ...

     Je n' ai convaincu aucun élève de l' importance des mathématiques.

     Je leur ai simplement offert une autre perspective: Les mathématiques drôles, qui permettent de bien rire et d' épater tout le monde avec des petites combines malignes et faciles ( les équations ! ).

L' art de la manipulation


     Nous allons donc apprendre à manier cette arme, la manipulation, à la pointer dans la bonne direction...en l'utilisant avec la plus grande modération, cela s' entend !

     Convaincre, ce n' est pas ( même en usant de quelques trucs vieux comme le monde ) imposer son point de vue .

     L' autre , en face de vous a ses propres opinions, croyances, habitudes...Vous pouvez parler autant que vous le souhaitez : En face de vous, vous aurez un morceau de bois ou un mur ( au choix ) !

     Pour convaincre , il faut entrer dans la peau de l'autre, ( empathie ) et l'amener à faire sans qu' il s' en rende compte, une chose dont il a une sainte horreur : Changer son opinion  !

     En fait, vous n' allez même pas lui faire changer d' opinion. Vous allez lui offrir une autre perspective dans laquelle il décidera lui-même de se forger une opinion ....qui sera l' inverse de son opinion précédente qu' il conservera bien précieusement !

     Car l' être humain est ainsi fait, qu' il peut prétendre tout...et son contraire, en même temps !

     Car, vous l'avez compris, maintenant : Convaincre, c'est Manipuler.

     Que vous le vouliez ou non !

     La première des étapes est de bien connaître celui que vous voulez convaincre.

Il va falloir s'intéresser à lui de façon à mieux le connaître qu'il ne se connaît lui-même.

     La plupart des gens ont une façade à laquelle ils croient dur comme fer.

Mais une façade, cela reste superficiel, un mensonge, un masque. Ce qui est important, c'est ce qu"il y a véritablement derrière !

     Pour convaincre, il va donc falloir faire semblant d'adhérer avec chaleur à la façade de l'autre ( ce qui va avoir pour effet de le tranquilliser ) et engager la communication avec ce qu'il protège de toutes ses forces et qu' il ne veut dévoiler à aucun prix : Son inconscient, sa personnalité intime.

     Convaincre, cela commence par entrer en communication avec l' inconscient de l'autre.

L'erreur serait de parler à la façade ( qui n'est qu'un masque ) au lieu d'entrer en relation avec ce qu'il y a derrière et qui est la réalité (l'inconscient ).

     Un bon vendeur sait qu' il ne doit pas essayer d' argumenter et de convaincre.

Il va s' adresser à l' affectif du client et lui faire miroiter la réalisation de ses rêves. De fausses promesses, certes. Mais auxquelles le client a envie de croire !

     Pour convaincre l' autre, il faut lui parler de lui: On n' intéresse pas les gens à des choses qui ne les concernent pas.

 

       

A suivre dans le thème " Les manipulations"

Tours de magie

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.