beach-295251_1280.png

Sélection des meilleures bonnes blagues à partager avec vos amis !

Une sélection de videos gags hilarantes, en caméra cachée.

orang outan.jpg

Des citations cultes.

La palme à J. Chirac, Coluche et St Augustin....

L' art de vous faire prendre des vessies pour des lanternes !

Old-or-young-lady-WEB.jpg

Ce que vous croyez voir...n' est pas la réalité.

et bientôt un forum et un chat en ligne !

Un site web complet avec des recettes de cuisine faciles, à faire en 15' et délicieuses !

Sélection de livres d' exception sur des thèmes choisis

Du blues, du folk, de l' opéra....

De la vraie musique, quoi ...

Des expériences vécues de voyages dans le monde entier.

Vivre avec les Autres

 
 

L'opinion des autres : A consommer avec modération

"On ne peut vraiment discuter qu’avec quelqu’un qui est du même avis."

Georges-Bernard Shaw

     J'aimais beaucoup ma grand mère. C'était une femme très estimable en tous points.

     Elle avait toutefois ce que je considérais être un défaut . Bénin , mais un défaut quand même.

     Elle était très soucieuse de l'opinion des autres.

     Elle ne serait jamais sortie dans la rue en étant décoiffée ou avec une tâche sur son chemisier !

     Parfois , lorsque je disais des bêtises ,comme de raconter que le curé couchait avec la femme du quincailler,  elle me houspillait :" Chut, tais toi et ne dis pas ça ! Quelqu'un pourrait t'entendre ! "

   A la limite, cela lui importait peu que le quincailler soit cocu,ce qui lui importait, c' était de ne pas en parler !

     Lorsque, enfant de choeur, j' ai été surpris à boire le vin de messe dans la sacristie, elle m' a grondé parce que ce n' était pas bien de boire de l' alcool à mon age. ( Avec le bon Dieu, elle devait s' arranger directement ).

Mes grands parents

     Mon grand père, ouvrier au départ, avait dû lutter durement pour devenir artisan tôlier. Il avait créé un petit atelier ou il employait une douzaine de salariés.

     Ma grand mère, qui avait été à ses cotés , savait les difficultés qui avaient dues être surmontées pour réaliser cette ascension sociale. C'était probablement sa manière à elle de vivre son nouveau statut.

     L'opinion des autres ne l'a pas faite changer dans sa personne. Elle ne souçiait pas de plaire à qui que ce soit. Mais elle y attachait de l'importance pour être en accord avec ce qu'elle pensait être les obligations de son nouveau statut. En quelque sorte, une forme d'obligation qu'elle se donnait à elle-même , plûtot qu'une soumission.

     Mais l' opinion des autres peut aussi devenir une soumission.

     Lorsque nous perdons notre individualité pour rejoindre le " concensus arbitraire " d' un groupe quel qu' il soit.

     C 'est une forme d' assujettissement avec lequel il faut prendre ses distances.

     C' est nous qui décidons de notre vie et personne d' autre !

L' opinion des autres : Un bagage encombrant !

Une opinion, pas une réalité

     L'opinion des autres n'est rien d'autre qu' un jugement qu'ils portent sur vous.

     Nous savons ce que vaut un jugement. Rien du tout.

     Le jugement n'est qu'un moyen facile, accessible au premier venu, pour satisfaire son petit Ego chéri et se rassurer sur lui-même.

     Le jugement ne repose sur aucune analyse réelle ou factuelle. C'est la pensée au niveau Low Cost !

" Réfléchir est difficile, alors que juger est à la portée du premier venu "

Carl Jung

    

     Mais la nature humaine est ainsi faite : Les hommes ont besoin de porter un jugement sur les autres, voire souvent des critiques , si ce n'est s'adonner à la médisance .

     Tout aussi bien , ils ont besoin d'idoles à adorer, des joueurs de foot, des acteurs de cinéma, des hommes politiques.....( Même François Hollande a ses fans ! )

     S'il y a 25 millions de fans de football en France, vous vous êtes déjà rendu compte qu'il y a 25 millions d'entraineurs qui savent tous mieux que l'entraineur national en poste.

     Et il en est des jugements comme des conseils !

Est ce que " l' ami " qui vous donne des conseils pour acheter des actions en bourse...en a acheté lui -même ?

Est ce que " l' ami " qui vous conseille pour faire un soufflé au fromage...est capable de cuire un oeuf à la coque ?

Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais !

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Un besoin d' approbation

Se soucier de l'opinion des autres, c'est vouloir plaire à tout le monde.

     A quoi cela va-t-il vous mener ?

     Vous connaissez le proverbe: " Qui peut le plus, peut le moins. "

     En voulant plaire à tout le monde, au final vous ne plairez à personne.

Car, aussi étonnant que cela puisse paraître, les gens apprécient les caractères forts , munis d'une  personnalité authentique . Ils se moquent bien de " monsieur tout le monde " !

 

Si vous attachez de l'importance à l'opinion des autres, c'est que vous avez certainement certainement un besoin d'approbation qui correspond à un manque d'estime pour vous mêmes

Soyez vous mêmes. Acceptez, et même aimez vos qualités , mais aussi bien vos défauts.

 

Occupez vous de vous et vous verrez que l'opinion des autres sera le cadet de vos soucis.

      Et en ce qui vous concerne, soyez bien certain que c'est vous qui gérez votre vie, qui prenez les décisions qui vous engagent, et non pas les autres !

Ils ont déjà bien du mal à gérer leur propre vie sans avoir à se soucier de la vôtre .

     D' un autre coté, quel que soit l'opinion des autres sur vous, en quoi cela peut il vous affecter, en bien ou en mal ? En rien du tout !

     Que les autres aient une bonne ou mauvaise opinion de vous, cela changera t il quelque chose à votre vie ?

     Alors , pourquoi vous soucier de quelque chose qui ne peut avoir aucun effet sur vous ?

     Et quand bien même, l' opinion des autres serait très négative à votre égard, ce n' est en aucun cas une raison pour vous écarter du chemin que vous avez choisi de suivre.

" Les chiens aboient, la caravane passe ! "

L' opinion des autres n' est souvent que le reflet des préjugés du groupe auquel ils appartiennent . Il est important de les connaître en tant qu' écueils au milieu desquels il vous faut naviguer .

Après, il ne faut vraiment pas lui apporter plus d ' importance que cela !

C 'est vous qui gérez votre vie . Pas les autres !


 

      L'opinion des autres n'est pas seulement le regard qu'ils portent sur vous, c'est aussi une tentative déguisée de vous faire rentrer dans le rang.

      Au niveau personnel, notre individualité ne demande qu'à s'exprimer, à s'épanouir.

Mais au niveau de la société, du groupe, c'est l'inverse . Le groupe ne supporte pas le membre qui s'exprime différemment . Tout doit être mis en oeuvre pour lui faire rejoindre le troupeau.

     C'est ainsi ! Les libres penseurs ont toujours pensé ...en cachette.

     Les plus grands génies ou artistes n'ont été reconnus qu'après leur mort.

Van Gogh n'a jamais réussi à vendre un seul de ses tableaux. Mozart est décédé dans la pauvreté. Giordano Bruno est mort sur le bûcher.

     L'opinion des autres n'est qu'une opinion parmi tant d'autres .

Ne gaspillez pas votre énergie à vous préoccuper d'une opinion sans aucune importance pour vous. Et qui plus est, d'une opinion girouette, qui tourne selon le sens du vent...

     Vous est il déjà arrivé d'aller sur un forum de critiques de films ?

Le plus souvent, vous verrez des éloges dithyrambiques ( Film à voir absolument ! ) qui cotoient les appréciations du genre: "un navet comme il n' en existe que peu . "

     L'opinion des autres est en général inconséquente, contradictoire et stérile.

Elle est tout aussi aléatoire que changeante. Comme la girouette.

     Pourquoi voudriez vous en tenir compte ?

     De la même manière qu'il y a une dictature des puissants ( une élite qui veut imposer sa marque sur le monde ), il y a une dictature des impuissants : Une majorité de gens ignares et incultes qui ne trouvent leur force que par le nombre et qui essaient de suivre le sens du vent.

C' est pas moi qui tourne !

C 'est le vent !

       La bienséance :

      

       La peur d' être rejeté : Gandhi, Martin Luther King...ont été rejetés par beaucoup.

L' opinion des autres : Comment la gérer

     Pour autant, il ne s'agit pas de faire fi de l'opinion des autres.

     L'eau peut être notre pire ennemie si nous devons affronter une rivière en crue ou les glaces de l'Arctique.

     Mais elle est notre amie lorsque nous la buvons, car nous avons besoin d'elle.

( A ce propos, je vous recommanderai de préférer l'eau ferrugineuse au Pastis...même si on met de l'eau dans le Pastis ! )

     L' opinion des autres est plus souvent critique que bienveillante

L' être humain est persuadé en son for intérieur ( son Ego ) qu' en rabaissant les autres, il grandira d' autant.

Bien que....

" Sur le plus haut trône du monde, on n' est jamais assis que sur son cul

Montaigne

     Et toute action, aussi petite soit elle, nous expose à la critique.

( La plus virulente venant de ceux qui ont pour principe de ne pas agir. En cela, nous enfreignons leurs convictions et leurs habitudes et remettons en cause le fondement même de leur vie telle qu' ils la conçoivent )

      D' un autre coté, l' action se nourrit de la critique.

     Soit par la remise en cause ( je décide d' aller faire un picnic à la campagne. On m' objecte que la météo annonce de grosses pluies. Je vérifie , j' annule le picnic et le remplace par un bon repas au coin du feu ), soit par un renforcement bénéfique de la prise de décision :

     Je décide de faire une cruche en terre cuite. On m' objecte que je n' ai aucune expérience en la matière. Qu' à cela ne tienne, je vais passer une semaine avec un artisan potier !

( On aurait pu m' objecter: Pourquoi vouloir faire une cruche de plus, alors que ce n' est pas ce qui manque dans mon entourage...)

    

     S'isoler, mettre une barrière hermétique entre nous et les autres, c'est se priver d'une partie de notre vie, de nos meilleurs instants de bonheur :

     L'amour pour lequel il convient d'être deux , les enfants, des amis que nous venons de rencontrer et avec lesquels, magiquement, nous allons résonner sur la même fréquence ...etc.

     Cela s'appelle : Le partage .

     Nous pouvons trouver notre bonheur en dehors des autres et seuls . Mais il n'en sera que plus intense, si nous le partageons !!

     Mais le partage est aussi semé d' embûches: Il faut procéder à une sélection. Car on ne partage pas avec n' importe qui !